FOIRE AUX QUESTIONS


RAMOUNA ÉNERGIES répond à toutes vos questions pratiques.

Pour assurer le bon fonctionnement de mon installation de chauffage ou d’eau chaude, la pression d’eau de ma chaudière doit être comprise entre 1 et 1,5 bar*. La pression est lisible en façade de ma chaudière, sur l’écran ou le manomètre.

Lorsque la pression d’eau descend en dessous de 1 bar, la chaudière risque de se mettre en sécurité :

  1. J’ouvre le/les robinet(s), situés sous la chaudière (chaudière murale) ou sur l’installation (chaudière au sol).
  2. Je contrôle la pression sur le manomètre
  3. Je referme le/les robinet(s)

* Dans certains quartiers de Bordeaux la pression d’eau ne permet pas d’atteindre ces valeurs. Dans ce cas je remplis à 0,8 bar au moins.

Suite au remplacement de ma chaudière, de l’air peut être bloqué dans mon réseau de chauffage. Cet air va progressivement s’évacuer ce qui peut entraîner une baisse de la pression d’eau affichée sur la chaudière.

Solution : je remets de l’eau dans la chaudière (J’ai un problème de pression d’eau voir la rubrique comment en remettre ?).

Il est normal de devoir remettre de l’eau dans la chaudière 3 à 4 fois par an. Si cela devient trop régulier, une intervention est nécessaire. Je contacte mon chauffagiste.

Pour bien utiliser mon thermostat d’ambiance, je respecte les consignes suivantes :

  • Je vérifie les piles du thermostat
  • Je vérifie que mon thermostat est bien à l’heure.
  • Je règle une température différente pour les heures de présence éveillée (ex : 20°C) et pour les heures d’absence ou de sommeil (ex : 18°C). Je ne mets pas plus de 3°C d’écart entre ces deux périodes.
  • S’il est sans fil, je place mon thermostat loin de toute source de chaleur et des ouvertures sur l’extérieur. Je le mets dans la pièce qui a la température moyenne de la maison.
  • En cas d’absence supérieure à 1 semaine, je mets le thermostat en  position hors-gel.
  • Pour tout réglage de votre thermostat, je me reporte à ma notice.

Voir nos systèmes de régulation

1 –  Je vérifie que mon alimentation en gaz est ouverte et que j’ai du gaz.

2 – Je vérifie que ma chaudière est branchée électriquement et j’appuie sur le bouton ON/OFF.

3 – Je vérifie que la pression d’eau est suffisante, j’en rajoute si nécessaire (voir J’ai un problème de pression d’eau : comment en remettre ?).

4 – Pour le chauffage, si j’ai un thermostat d’ambiance je vérifie le bon fonctionnement de ce dernier (voir la rubrique précédente sur l’utilisation du thermostat). Sans thermostat, je vérifie que la fonction chauffage est activée sur la chaudière.

5 – Pour l’eau chaude sanitaire, je règle la température désirée sur la chaudière.

Si après ces vérifications mon appareil ne fonctionne toujours pas, une intervention est nécessaire. Je contacte mon chauffagiste.

Afin de réaliser des économies d’énergie, il est conseillé de réduire la température de chauffage lors d’une absence prolongée, au lieu de l’éteindre. Pour une absence de moins d’une semaine je laisse le thermostat d’ambiance sur le même programme qu’en temps normal.

Pour une absence supérieure à une semaine, je passe le thermostat en mode hors-gel.

Enfin je pense à couper mes autres appareils à gaz (ex : plaque de cuisson).

Suite à l’installation d’un appareil de régulation de chauffage (thermostat d’ambiance, robinets thermostatiques…) je constate que mes radiateurs sont froids, ce n’est pas anormal.

L’appareil de régulation commande l’allumage de la chaudière jusqu’à ce que la température de la pièce où il se situe atteigne la température programmée.

Tant que la température ambiante ne redescend pas sous ce réglage, la chaudière restera éteinte. En conséquence les radiateurs refroidissent progressivement.  Pour savoir si le chauffage fonctionne je ne dois plus toucher mes radiateurs mais lire la température sur mon thermostat d’ambiance.

Conseil : si j’ai froid, je vérifie et modifie les réglages de ma régulation.

Si je sens une odeur de gaz dans mon logement, j’applique la procédure suivante :

1 – J’ouvre les fenêtres

2 – Je ferme le robinet du compteur de gaz

3 – Je ne produis aucune étincelle (interrupteur électrique, briquet, téléphone…)

4 – Je sors avec toutes les personnes présentes et j’appelle le département sécurité de Gaz de Bordeaux  au : 05 56 79 41 00 (24h/24h), ou de mon fournisseur de gaz.

Pour des raisons d’hygiène et de sécurité votre logement doit disposer d’une ventilation adaptée à vos appareils à gaz1 (chaudière, plaque de cuisson…). Les règles à appliquer dépendent du type et du nombre d’appareils à gaz. Le principe commun est la présence d’une amenée d’air frais et d’une évacuation des gaz brûlés.

En l’absence d’air frais, la combustion sera incomplète avec deux conséquences :

1 – la production de monoxyde de carbone, gaz inodore, responsable de 3000 intoxications chaque hiver et près de 100 décès par an en France (données du ministère de la santé).

2 – un encrassement prématuré de votre appareil, réduisant ses performances et augmentant sa consommation de gaz.

Conseils :

  • Ne bouchez jamais votre grille d’amenée d’air, même en hiver.
  • Une amenée d’air doit se faire par une grille normalisée dans un mur ou une porte, et ne doit pas pouvoir être obstruée. Si vous n’en disposez pas, contactez-nous pour en créer une.
  • Si vous avez une VMC l’amenée d’air se fait par des réglettes en haut des fenêtres des pièces sèches.
  • L’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone (en plus d’un détecteur de fumées) est fortement conseillée pour prévenir tout risque d’intoxication. Contactez-nous pour l’installation d’un détecteur.

1 Arrêté du 24 mars 1982 relatif à l’aération des logements.

A la fin de la période de chauffe, je coupe le chauffage depuis mon  thermostat ou sur la chaudière. Si je ferme les robinets des radiateurs, je risque d’endommager le circulateur de la chaudière. Je laisse donc toujours au moins deux radiateurs ouverts.

Si j’ai des robinets thermostatiques, je ne les ferme jamais entièrement, ceux-ci risquent de se bloquer. Même si le robinet tourne, c’est le mécanisme intérieur qui se bloque et le radiateur restera froid.

Si mes radiateurs restent froids, robinets ouverts, chaudière allumée en position chauffage et thermostat d’ambiance réglé, une intervention est nécessaire. Je contacte mon chauffagiste.

Contact


140 avenue de la république
33200 BORDEAUX
05.56.79.05.05
  Contactez nous

Rappelez moi
+
Rappelez moi!