Juin 2023

Climatisation en appartement : ce qu’il faut savoir !

L’arrivée des mois chauds de l’été peut rendre l’air dans votre appartement étouffant et inconfortable. La climatisation peut être alors une solution efficace pour rafraîchir l’air et créer un environnement agréable à l’intérieur de vos logements. Cependant, il est essentiel avant d’acquérir ce bijou de technologie, de comprendre quels sont les éléments clés qui vous permettront d’utiliser efficacement un climatiseur dans votre appartement, tout en préservant votre confort et en économisant de l’énergie. 

Dans cet article, nous allons passer en revue certains points importants à prendre en considération pour profiter au mieux de la climatisation tout en minimisant son impact sur l’environnement et sur votre budget.

Quel système de clim pour votre appartement ?

Selon vos pièces et leurs superficies, il existe différents types de climatisation vous permettant de rafraîchir vos espaces  pour un été plus agréable dans votre maison. Chaque modèle présente ces caractéristiques qui sont importantes à prendre en compte avant l’achat : le volume à couvrir, la fréquence d’utilisation, votre budget, etc.

Solution n°1 – Le climatiseur mobile : la clim portative

Le climatiseur mobile est une option financièrement accessible et peu contraignante. Cette solution offre une manière simple pour rafraîchir instantanément vos pièces. Équipé de roulettes, il peut être facilement déplacé d’une pièce à l’autre selon vos besoins.

Ce dispositif ne requiert pas l’intervention d’un installateur, car il se branche simplement sur une prise électrique. Cependant, son efficacité est limitée. En effet, il est nécessaire de laisser une fenêtre légèrement ouverte pour permettre le passage du tuyau d’évacuation qui évacue l’air chaud vers l’extérieur. 

Par conséquent, cela entraîne également l’entrée de la chaleur extérieure. De plus, les climatiseurs mobiles ont tendance à produire du bruit pendant leur fonctionnement, ce qui peut être inconfortable sur le plan acoustique.

Enfin, l’avantage du climatiseur mobile ne nécessite pas d’avoir l’autorisation de la copropriété, ce qui peut être un avantage dans certains cas. Par exemple, si vous êtes dans un logement de petite taille et que le propriétaire ne souhaite pas installer de clim malgré la chaleur étouffante.

Solution n°2 –  Le monobloc fixe : une clim sans unité extérieure

A l’instar de cette solution mobile, il existe aussi le climatiseur monobloc fixe, cette climatisation peut constituer une alternative intéressante. Ce type de climatiseur combine à la fois, l’unité intérieure et l’unité extérieure dans un seul appareil, ce qui le rend plus compact et moins encombrant.

Dans un contexte de copropriété, ce modèle est généralement plus facilement accepté car il est pratiquement invisible depuis l’extérieur. Il est fixé au mur donnant vers l’extérieur, nécessitant seulement deux trous de 16 cm de diamètre pour l’entrée et la sortie d’air. Du point de vue énergétique, il est plus économique que les climatiseurs mobiles et certaines versions peuvent même être réversibles, permettant ainsi de diffuser de l’air chaud en plus de l’air froid. 

Toutefois, il reste assez bruyant car le compresseur est situé à l’intérieur du logement. Il est donc déconseillé de l’installer dans une chambre, car cela pourrait causer des nuisances sonores. De plus, il est moins performant qu’un système de climatisation split.

Solution n°3 – La climatisation réversible : un système mono et multi-split

Le système de climatisation le plus performant et fiable pour une utilisation régulière dans votre appartement est la pompe à chaleur air/air. Également connu sous le nom de climatisation réversible, cet appareil se compose d’une unité extérieure à installer sur votre balcon, votre terrasse ou votre façade, ainsi que d’une ou plusieurs unités intérieures selon que vous optiez pour un système monosplit ou multisplit, en fonction de la configuration choisie.

Ce type d’appareil est capable non seulement de rafraîchir, mais également de chauffer les pièces dans lesquelles il est installé grâce à son fonctionnement réversible. Son coefficient de performance (COP) vous permet de réaliser de réelles économies d’énergie. En effet, ce système peut produire entre 3 et 4 kW d’énergie pour 1kW consommé. Il offre sans aucun doute le plus grand confort pour votre appartement, mais nécessite également des contraintes supplémentaires pour son installation, notamment en ce qui concerne les démarches auprès de votre copropriété.

Il est important de noter que ce type de climatisation représente un investissement initial plus important. De plus, l’intervention d’un professionnel certifié est nécessaire pour l’installation et la mise en service de l’appareil !

Quel prix pour une clim dans votre appartement ?

L’un des points les plus importants à prendre en compte lorsque vous achetez un climatiseur, bien plus que le modèle et ses fonctionnalités : c’est le prix ! Le prix est, indéniablement, ce qui vous fera trancher sur quels modèles choisir pour votre appartement. Alors laissez-nous vous aider !

Climatiseur mobile

Comme mentionné précédemment, le climatiseur mobile est l’option la moins chère du marché. Facilement disponible dans les magasins spécialisés, son prix moyen varie entre 300 et 800 euros. Il convient principalement pour une utilisation occasionnelle et pour des petits espaces.

Cependant, il est important de noter que les climatiseurs mobiles sont énergivores et ont une efficacité limitée, en raison de la nécessité d’avoir une fenêtre ouverte pour évacuer l’air chaud. 

Pour réduire les pertes de chaleur, il est possible d’installer un isolant supplémentaire pour refermer cet espace, mais les résultats resteront modestes par rapport à d’autres modèles.

Le monobloc fixe 

Le climatiseur monobloc, quant à lui, se fixe une large gamme de prix, avec une moyenne allant de 1 000 à 4 000 euros. Ce dispositif de climatisation peut offrir différentes options, telles qu’un système réversible permettant également la production de chaleur. Son installation peut être effectuée par des particuliers ou des professionnels, car son branchement est simplement électrique. 

Ce modèle est adapté pour les studios ou les petites pièces, mais il n’est pas recommandé pour rafraîchir de grands volumes.

La climatisation réversible

La climatisation split représente un budget plus important, qui peut varier considérablement en fonction du nombre d’unités intérieures choisies. Entre le coût du matériel et les frais d’installation, le montant total sera plus élevé que pour un climatiseur mobile. 

Par exemple, pour un appartement bien isolé comprenant trois pièces avec trois unités intérieures de type split, et une surface à rafraîchir d’environ 70 m², le prix d’achat sera d’environ 7 000 euros (incluant le matériel et la mise en service).

Cet investissement certain sera rapidement amorti grâce à la technologie 

innovante de la climatisation split. Fonctionnant avec une énergie naturelle et gratuite en puisant les calories présentes dans l’air, ce système vous permettra de réduire votre facture énergétique à long terme. 

En utilisant une source d’énergie renouvelable, vous bénéficierez d’un meilleur rendement énergétique et d’une plus grande efficacité, ce qui se traduira par des économies significatives sur votre consommation d’énergie.

Les critères pour choisir sa clim

Pour votre confort optimal, la solution idéale serait sans aucun doute d’opter pour une pompe à chaleur air/air, qui offre un mode réversible pour rafraîchir et chauffer votre pièce de vie tout au long de l’année.

Grâce à son utilisation d’une source d’énergie renouvelable, cette solution vous permettra d’amortir progressivement votre investissement initial. Cependant, afin d’assurer un fonctionnement optimal de l’appareil et une consommation énergétique maîtrisée, il sera important de prendre en compte plusieurs critères avant de faire votre choix :

01 – L’usage prévu 

Il est essentiel de déterminer si vous avez uniquement besoin d’une climatisation ponctuelle dans votre pièce de vie, ou si vous souhaitez utiliser l’appareil régulièrement tout au long de la saison pour un confort constant et sur le long terme.

02 – Les caractéristiques de votre logement 

Lorsque vous choisissez votre climatisation, il est essentiel de prendre en compte plusieurs éléments tels que le nombre de pièces à rafraîchir, la surface totale, le volume à couvrir, l’exposition au soleil, le nombre d’ouvertures…. 

Ces détails jouent un rôle crucial dans la détermination de la puissance nécessaire pour votre système de climatisation. De plus, il est important de réfléchir à l’emplacement optimal de l’unité intérieure dans votre logement. 

Étant donné que la climatisation fonctionne en continu, un mauvais emplacement pourrait entraîner des nuisances sonores qui pourraient perturber votre tranquillité. Il est donc primordial de choisir judicieusement l’emplacement de votre unité intérieure afin de garantir votre confort au quotidien.

03 – Vérifiez les indices de performance 

Le coefficient SEER (Système de Performance Énergétique en Refroidissement) pour le froid et le SCOP (Système de Performance Énergétique en Chauffage) pour la chaleur sont des indicateurs clés de la performance énergétique de votre équipement. Ils vous aideront à choisir un système qui vous offrira un meilleur contrôle de votre consommation énergétique.

04 – Faites réaliser une étude de votre logement 

Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour réaliser une étude de dimensionnement de votre logement, notamment pour déterminer la puissance nécessaire de votre pompe à chaleur air/air. 

Cette étude tiendra compte de l’isolation de votre logement et des déperditions thermiques, afin de choisir l’appareil adapté à vos besoins.

En prenant en considération ces critères essentiels et en consultant un professionnel qualifié, vous pourrez choisir la pompe à chaleur air/air la mieux adaptée à votre logement, garantissant ainsi une efficacité énergétique optimale et un confort durable.

Comment installer une clim réversible dans votre appartement : les conseils de nos experts !

L’installation d’une climatisation dans un appartement présente des exigences supplémentaires par rapport à une maison, notamment en raison de la cohabitation avec les autres résidents de l’immeuble. La plupart des modèles nécessitent l’installation d’une unité extérieure et des modifications de la façade, ce qui requiert l’approbation des copropriétaires.

Avant d’investir dans une climatisation, plusieurs démarches doivent être entreprises :

  • Vérifiez le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune auprès de la mairie pour déterminer si vous avez la possibilité d’installer une unité extérieure sur votre balcon ou votre façade. Dans certaines zones avec des monuments classés, cela peut être interdit.
  • Consultez le règlement de copropriété ou contactez le syndic pour savoir si cette installation est autorisée. Si c’est le cas, des conditions telles que la couleur, le niveau sonore ou les modèles autorisés peuvent être imposées.
  • Présentez votre projet lors d’une assemblée générale en fournissant les documents, les devis et les plans pour consultation. Si les copropriétaires votent contre, il est préférable de privilégier des alternatives qui ne nécessitent pas de modifications extérieures à l’immeuble.

Pour valoriser votre projet et rassurer vos voisins, envisagez la possibilité de construire un caisson autour de l’unité extérieure pour réduire le bruit. Cela permettrait également de masquer l’équipement et de limiter l’impact visuel sur la façade.

Il est tout à fait possible d’équiper votre appartement d’une climatisation réversible. Cependant, ce projet doit être planifié étape par étape en tenant compte de toutes les démarches mentionnées ci-dessus. 

Si aucun règlement ne s’y oppose, vous pourrez bénéficier d’un équipement de qualité et hautement performant chez vous, vous offrant un grand confort de vie, quelle que soit la saison. Vous êtes intéressé ? Oui ? Alors n’hésitez plus et contactez l’équipe de Ramouna Energies pour l’installation d’un système de climatisation dans votre appartement !

Panne de chaudière : les raisons des pannes et comment les éviter

En savoir plus

Fuite de WC : comment solutionner les problèmes de fuites ?

En savoir plus

3 astuces pour maximiser l'efficacité de votre chaudière pendant l'hiver

En savoir plus
Toutes nos offres