Mai 2023

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une pompe à chaleur ?

Citée parmi les nouveaux systèmes de chauffage les plus actuels, la pompe à chaleur compte bien des avantages. Que vous optiez pour une Pompe à chaleur air/eau ou une Pompe à chaleur air/air, de nombreux bénéfices pour votre logement et votre portefeuille sont à attendre.

De même, depuis l’entrée en vigueur du décret n°2020-912 du 28 juillet 2020 relatifs à l’inspection et à l’entretien des chaudières, des systèmes de chauffage et des systèmes de climatisation, il est obligatoire de faire réaliser un entretien par un professionnel qualifié tous les deux ans pour les appareils dont la puissance nominale est comprise entre 4kW et 70kW. 

À cette occasion, notre équipe de chauffagiste est là pour contrôler tous les éléments de la pompe à chaleur, tester son étanchéité, vérifier les réglages et changer des pièces si nécessaire. Elle peut aussi intervenir en cas de dépannage.

Les principaux avantages de la pompe à chaleur

Comme dit plus haut, la PAC présente plusieurs avantages pour votre logement qui vous seront bénéfiques sur le long terme. Si vous hésitez encore sur le système à adopter pour réchauffer votre foyer, laissez-nous vous énumérer les différents points forts qu’une pompe vous apportera.

Une faible consommation d’énergie

Installer une pompe à chaleur dans une maison vous permettra de faire des économies d’énergie sensibles chaque mois. En effet, ce système vous permettra de faire une économie d’au moins 60% sur vos factures d’énergie : Mais pourquoi ? 

Tout simplement car la pompe à chaleur utilise une matière première toujours disponible et gratuite : l’air extérieur, ses différents composants sont peu énergivores et très économes sur le long terme pour votre maison !

Enfin et surtout, ce qui permet à la pompe à chaleur d’être aussi performante et peu vorace en énergie, c’est son COP, ou Coefficient de Performance : c’est l’indicateur que vous devez absolument regarder au moment de choisir une PAC air/eau et pour le modèle air/air on parle de SCOP ou Coefficient de Performance Saisonnier.  

L’appareil est considéré comme performant lorsque celle-ci obtient une COP situé entre 4 et 5. En effet, une pompe à chaleur air/eau affichant par exemple un COP de 5 signifie que pour 1 kWh d’électricité consommée, celle-ci restitue le quintuple d’énergie dans le logement.

Il est également possible de se pencher sur l’efficacité énergétique saisonnière annoncée, qui doit être supérieure à 110 %.

Un confort d’utilisation

Afin de vous permettre de mieux comprendre le fonctionnement du système de chauffage par pompe à chaleur et de vous faire une idée de son utilité, voici quelques détails supplémentaires sur son fonctionnement.

La pompe à chaleur est composée de deux unités distinctes. La première est située à l’extérieur de la maison et collecte les calories présentes dans l’air pour les transférer à la seconde unité, située à l’intérieur de l’habitation. Cette dernière a pour mission d’utiliser les calories captées pour chauffer la maison.

L’un des avantages majeurs de la PAC est sa facilité d’utilisation et son confort. Contrairement aux chaudières fonctionnant au fioul ou au bois, elle ne dégage aucune odeur lorsqu’elle est en marche. Elle est également capable de maintenir une température constante dans la pièce et de chauffer l’air rapidement.

En été, pour un confort optimal, certaines PAC air/air offrent la possibilité de rafraîchir l’air intérieur grâce à l’inversion d’une vanne. Il existe également des PAC air/eau dotées d’un mode rafraîchissement, généralement associé à un circuit hydraulique sous le plancher.

La facilité d’installation

La PAC présente une facilité d’installation tant pour les amateurs que pour les professionnels. Dans le cas d’une nouvelle construction, la PAC air/air peut être installée en split ou gainée, c’est-à-dire fixée au mur ou via un système de gaines passant à travers les faux plafonds. L’installation de la PAC air/eau est également possible.

Cependant, un chauffage d’appoint est nécessaire pour chauffer de manière adéquate. L’installation d’une PAC gainable nécessite des travaux plus importants, car il faut percer les murs et les plafonds pour rendre les gaines invisibles.

La PAC fonctionne de manière autonome, elle chauffe rapidement et assure une température stable dans toutes les pièces.

Un impact environnemental minime

La matière première de la pompe à chaleur étant l’air extérieur, sa consommation est gratuite, totalement renouvelable et respectueuse de l’environnement. La seule “pollution” qu’un système de chauffage comme la PAC pourrait engendrer est donc l’énergie nécessaire à la production de l’électricité qu’elle consomme et ses composants ! Cependant, le bilan annuel de la PAC reste en la faveur de ce système avec pour chaque kilowattheure produit environ 4 fois moins de CO2 par rapport au même kilowattheure produit par une chaudière à combustible

La PAC est éligible aux aides financières

Excepté la pompe à chaleur air-air, tous les autres modèles sont éligibles aux aides gouvernementales dans le cadre des primes énergies. Il est donc possible de bénéficier d’un taux de TVA à seulement 5,5 % (selon l’âge du logement) et de récupérer une partie de la somme investie pour l’achat et l’installation de la pompe à chaleur par le biais d’un crédit d’impôt.

Les principaux inconvénients de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur (PAC) est une solution de chauffage performante, économique et écologique, mais elle présente aussi quelques inconvénients mineurs qui peuvent varier en fonction de la taille et de la situation de votre logement.

Le niveau sonore de l’unité extérieure

Même si la pompe à chaleur reste très avantageuse pour votre foyer, celle-ci risque de l’être beaucoup moins pour votre voisinage. En effet, le système extérieur de la pompe produit un bruit important dû à son fonctionnement, appartement ou maison plein pied, il vous faudra donc vérifier que ce type d’appareil bruyant est autorisé afin de vous assurer qu’il est possible de trouver un emplacement peu dérangeant pour les voisins.

Des performances qui varient en fonction de la température

La durée de vie de ce type de modèle est de 15 à 20 ans en moyenne, ce qui est un avantage peu négligeable sur le long terme malgré l’investissement initial important. Afin d’augmenter sa durée de vie et avoir des performances optimales le plus longtemps possible, un entretien régulier est nécessaire.

Selon les modèles, les pompes à chaleur peuvent perdre sensiblement en efficacité à partir de -10 ou -20 °C environ. Un système de chauffage d’appoint ou la mise en place d’une chaudière relais est alors nécessaire en plus de ce système.

Panne de chaudière : les raisons des pannes et comment les éviter

En savoir plus

Fuite de WC : comment solutionner les problèmes de fuites ?

En savoir plus

3 astuces pour maximiser l'efficacité de votre chaudière pendant l'hiver

En savoir plus
Toutes nos offres